Contexte

Dans le but d'une exposition artistique, le photographe Jean-Luc de Laguarigue à souhaiter réaliser un court-métrage autour de son travail photographique sur les ruines de Saint-Pierre, ex-capitale de la Martinique. La ville de Saint-Pierre est connue pour l'éruption de la Montagne Pelée, volcan endormi de la Martinique en 1902 et ayant entraîné sa destruction totale. Dans cette catastrophe, 25000 personnes ont perdu la vie et les survivants tous leur biens.

Objectif

Traduire le pathos de cette histoire à travers un titrage original.

Solution

Créer une police de caractère unique s'inspirant directement de cet événement. La police de caractère sous une forme ornementale s'inspire de l'architecture de la ville, de l'époque et des clichés du photographe.

Chaires disparues est un police de caractère créée à partir des clichés de ruines de Jean-Luc de Laguarigue pour présenter son film d’auteur sur vestiges de la catastrophe naturelle de St-Pierre (1902). Jour où une partie de la population martiniquaise a disparue brutalement sous la nuée ardente du volcan de l’île, la Montagne Pelée. Lorsqu’elle est dégagée, celle-ci nous laisse apercevoir son sommet aux tons jaunes qui rappelle celui d’une peau qui pèlent à cause de la brûlure du soleil d’ici. Après la catastrophe, il ne restait plus que la pierre, le fer et du bois calciné, c'est sur cette base qu'est née cette police de caractère. Chaires disparues rend hommages à nos chers disparus.

© Clichés et film réalisé par Jean-Luc de Laguarigue. Tous droits réservés. Extraits du courts métrage réalisé pour la mise en scène du travail photographique de Jean-Luc de Laguarigue. Montage et effets spéciaux d'optique, lumière. Storyboard, style frame et rotoscopie pour effet parallax (donner l'impression d'une scène 3D et une profondeur à l'image).